Photographe auteur basé à Lyon.
Zombielandautoportrait

Biographie

Baby-boomer schizothymique, à l’âge de 12 ans Francis se réfugie dans l’informatique et excelle dans le domaine malgré un échec social et scolaire. En 1996, alors qu’il devient ingénieur, il rencontre le besoin de conserver la mémoire de l’instant et tente la photographie. Progressivement cette utopie s’efface pour laisser place à la sensibilité qu’il a si longtemps refoulée. 20 ans plus tard, il est un autodidacte accompli à travers l’étude de la technique et des maîtres qui l’inspirent comme Raymond Depardon, Rafael Minkkinen et Daido Moriyama.

Des rencontres déterminantes ont forgé sa démarche photographique pour l’amener au contact social puis à la mise en scène. Il délaisse alors le binaire pour exploiter une créativité bouillonnante, pleine de sensibilité. L’humain est alors au centre de son travail, à l’image du « Moi » (Freud), qui se situe entre les désirs inconscients et les normes morales. Affecté par le décès d’un ami, il va entreprendre une introspection forte qui fera ressortir des névroses qu’il cristallisera grâce à la photo de nu. En 2011, il entreprend le projet « IN SITU » (en cours) à propos de l’évasion mentale, phénomène qui le préoccupe. En 2014, il met au point un procédé de prise de vue pour construire la série « AQUATIC ». Les images rencontrent un vif succès, sont publiées et exposées avec l’affiche du FEPN à Arles en 2017. Dans son installation au cœur de la chapelle Saint Anne, Francis dépasse la photographie pour proposer une installation d’art contemporain pour sublimer l'énergie féminine.

Biography

Schizothymic baby-boomer, at the age of 12 Francis takes refuge in computer science and excels in this field despite social and academic failure. In 1996, as he becomes an engineer, he meets the need to preserve memories of the Moment and tries photography. Gradually, this utopia fades to give way to the sensitivity he has so long repressed. 20 years later, he is an accomplished self-taught artist through the study of technique and the masters who inspire him such as Raymond Depardon, Rafael Minkkinen and Daido Moriyama.

Key encounters have formed his photographic approach to bring him to social contact and staging. He then abandons computer sciences to exploit his bubbling creativity, full of sensitivity. The human being is then at the center of his work, after the fashion of the "Self" (Freud), which lies between unconscious desires and moral standards. Affected by the death of a friend, he undertakes a strong introspection that will highlight neuroses that he crystallizes through nude photography. In 2011, he begins the "IN SITU" project about mental escape, a phenomenon that concerns him. In 2014, he develops a shooting process to build the "AQUATIC" series. In 2017, the images encounter a great success, are published and exhibited at the FEPN in Arles, namely with the festival bill. With his installation in the heart of the Saint Anne chapel, Francis goes beyond photography to offer a contemporary art installation which sublimates female energy.

Démarche

L’humain est un matériau fantastique. J’aime observer les corps, leurs mouvements et expressions avec parfois le sentiment de me les approprier. La partie qui me fascine le plus, car presque inaccessible, c'est l'esprit, à la tête de la personnalité avec ses goûts, ses émotions et surtout son histoire. Vient ensuite le rapport complexe à la société, qui évolue avec l'environnement et le temps. J’aborde la personne naturellement avec ouverture et sensibilité, à l'affût des singularités qui pourraient résonner en moi. De l'objet "l’autre" devient alors un individu propre, puis je mets en lumière les particules et sous-particules qui se distinguent.

La thématique principale du travail que j’expose est celle du rapport au réel : alors que le corps physique est soumis au présent, l’imaginaire est libre de vagabonder sans contrainte dans le temps et l’espace. L’ambiguïté de cette oscillation permanente entre rationnel et irrationnel, résignation et évasion, me motive dans mes recherches où le lâcher-prise est clé. La pluralité de mes projets illustre la richesse des espaces mentaux que j’ai pu visiter. Qu’ils soient oniriques ou réels, je ne mets de limites que dans l’interprétation possible des codes que j’exploite.

Approach

The human element is a fantastic material. I like observing bodies, their movements and expressions, sometimes with the idea of appropriating them. The part that fascinates me the most, because almost inaccessible, is the soul, at the head of the personality with its tastes, emotions and especially its history. Then comes the complex relationship to society, which evolves with environment and time. I approach the person naturally with openness and sensitivity, on the lookout for singularities that may resonate in me. From object, “the other” becomes a proper individual, whose distinguishable particles and sub-particles I highlight.

The main theme of the work I am presenting is that of the relation to reality : whereas the physical body is submitted to the present, imagination is free to roam without constraint in time and space. The ambiguity of this permanent oscillation between rational and irrational, resignation and escape, motivates me in my research where letting go is the motto. The plurality of my projects illustrates the richness of mental spaces that I have visited. Whether dreamlike or real, I put limits only in the possible interpretation of the codes that I use.

Accomplissements / Accomplishments

2018
2017
2016
  • Première Exposition de AQUATIC aux rencontres de Chabeuil (blog).
  • Exposition de IN SITU développé à l'école de photographie Bloo pendant l'année 2015-2016 (actu).
  • Publication dans BACKLIGHT MAGAZINE (blog).
2015


Site principal : http://Malapris.com
CV sur demande (contact)
Projet BluePatch Me! : http://BluePatch.me (dont AQUATIC)
Facebook : https://www.facebook.com/francis.malapris.2