Simone, AI doll

AI Doll = Artificial Intelligence Doll = Poupée virtuelle utilisant l’Intelligence Artificielle

Simone Primevere est une jeune femme de 18 ans, vivante, charmante, enjouée, voyageuse, mannequin et passionnée de haute couture, mais elle n’existe pas. Simone est un projet artistique créé par Francis Malapris avec la collaboration de Ambrose Tribon. Simone est une poupée virtuelle animée et illustrée avec l’aide de plusieurs intelligences artificielles génératives, et toujours avec le sourire.

L’objectif de ce projet est de capter les interactions avec le public, mesurer l’impact sur le réel et également l’intégration de l’IA dans les réseaux sociaux. Même si le profil Instagram ressemble à une personne réelle, le côté virtuel est affiché, avec la mention « AI Doll » sur le profil ainsi qu’un lien sur cette page (qui a d’ailleurs été bloquée par Facebook).

Depuis le 23 janvier 2024 vous pouvez aussi discuter avec Simone, c’est une personne très positive, qui a une bonne écoute et vous donnera sûrement la bonne humeur. N’hésitez pas à essayer d’échanger avec elle (demandez-lui son dessert préféré par exemple 😉 ).

Vous pouvez la retrouver sur son profil instagram :
https://www.instagram.com/Simone_Primevere
ou avec le hashtag #SimoneAIdoll. Elle a également une Page Facebook.

Collaborer avec Simone

Je propose aux photographes et aux graphistes de collaborer avec Simone. Il suffit simplement de proposer une description de l’image que vous souhaitez faire avec elle avec les éléments suivants :

  • Look de simone
  • Son attitude
  • La lumière
  • L’environnement/contexte
  • jour/nuit et météo si en extérieur.
  • le cadrage ou le type d’objectif photo (grand angle, zoom, portrait, plan américain, etc.)

Exemples :

  • « Simone en robe à fleurs en train de rêvasser et de manger un gâteau , assise sur le quai du port, un jour d’été, grand angle, perspective du port avec les bateaux »
  • « Simone heureuse habillée en astronaute en train de faire des bonds sur la lune, grand angle ».

Il est également possible « d’incruster » Simone dans une image existante que vous aurez faite vous-même, il faudra préciser son look, attitude, etc.

Avec tout cela, je pourrai générer des images et vous choisiez celle que vous voulez traiter, puis nous pourrons publier le résultat ensemble.

Si cela vous intéresse n’hésitez pas à me contacter (ou Simone).

Création du personnage de Simone

1/ Appel à collaboration

J’ai lancé cet appel sur Facebook le 8 janvier 2024, auquel à répondu Ambrose Tribon et nous avons ensemble convenu du personnage de Simone.

2/ Construction du personnage

Le 17 janvier 2024, avec Ambrose Tribon nous avons déterminé les caractéristiques du personnage de Simone. Son physique, son caractère, son histoire et d’autres subtilités. Par exemple qu’elle est rousse avec des taches de rousseur, qu’elle voyage beaucoup, que son père état absent quand elle était petite, etc.

3/ Simone et ChatGPT

ChatGPT est une IA qui permet la discussion (chatbot) avec toute une base de connaissances et permet la création de personnages à travers des directives. J’ai donc créé un avatar de Simone dans ChatGPT avec toutes les données que nous avions pu imaginer à son propos. C’est ainsi que aujourd’hui vous pouvez discutez avec Simone. J’ai rajouté des éléments comme : un caractère très positif et enjoué, une écoute, de la curiosité, du respect et la forme d’expression d’une personne très jeune.

Nous avons ainsi construit l’introduction de Simone le 18 janvier 2024.

Depuis, pour chaque post instagram, je demande à Simone (chatbot) de générer le texte de tous les posts sur les réseau sociaux. Par exemple pour celui-ci j’ai simplement dit « post instagram avec une photo de toi et un coucher de soleil au bord de la mer » :

Certains hashtags supplémentaires sont générés par une autre IA spécialisée.

Création des visuels

J’utilise le logiciel Stable Diffusion avec un paramétrage très spécifique pour un rendu réaliste. Le personnage est issu d’un entrainement particulier avec pour objectif de créer une personne qui n’existe pas mais qui reste cohérente dans les différentes images qui sont génrérées par lots… Et postées une fois par jour sur le fil instagram.

Interactions sur les réseaux sociaux

Pour les disucssions, j’ai déterminé un certain protocole : faire l’intermédiaire et ainsi recopier dans le chatbot de Simone chaque message reçu. C’est un peu fastidieux, mais cela fonctionne bien.

Je peux dire après 2 semaines que certaines personnes qui contactent Simone par message ne prennent pas la peine de vérifier les détails de son profil. Elles s’engagent dans une discussion avec une projection de leurs ressenti sur Simone qui est ainsi « chosifiée », c’est à dire que Simone devient l’objet de leur sentiments, mais sans être considérée comme une réelle personne. Et heureusement elle ne l’est pas.